Ascension du Mont Thou en vélo depuis Lyon

Le Mont Thou, c’est l’un des grand classiques pour les cyclistes Lyonnais avec le Mont Cindre et le Mont Verdun,

C’est d’un des rares cols accessible en vélo depuis Lyon ou Villeurbanne.

Les quais de Saône étant maintenant aménagés , il est très agréable de sortir de la ville pour retrouver la verdure et le calme dans les monts d’Or.

Pratique quand on souhaite éviter de prendre la voiture pour une sortie vélo.

Même si ce n’est pas le sommet le plus haut du coin, le Mont Thou avec son altitude de 611m peut être considéré comme l’ascension la plus “difficile” depuis Lyon .

Son irrégularité permet d’en faire une bonne route d’entraînement afin de préparer sa condition pour des cols un peu plus prestigieux et difficiles.

Pour ma part, en partant de chez moi, c’est mon parcours préféré pour un bon entraînement.

Pour un cycliste amateur, l’ascension se fera en approximativement 30 min.

Nous allons voir le profil de la montée en partant depuis Couzon, qui est celle que je trouve la plus intéressante.

On peut également accéder au Mont Thou rapidement depuis le Mont Cindre, et également depuis Albigny.

Il y a également de nombreux chemins de VTT dans les monts d’Or qui mènent au Mont Thou.

Bien qu’elle reste très accessible, cette ascension depuis Couzon est considérée comme la plus difficile, avec de forts pourcentages à certains endroits, et un goudron avec un rendement plutôt moyen, ce qui ce qui augmente la sensation de difficulté.

Mont Thou : parcours et profil détaillé de l’ascension depuis Couzon

La traversée, puis la sortie de Lyon en longeant les quais de saône, permet de faire chauffer les cuisses.

Très utile quand on sait que les plus gros pourcentages sont finalement dans les trois premiers kilomètres de la montée.

En effet, on entre dans le vif du sujet dès le début, juste après avoir traversé le centre du village de Couzon avec des pentes irrégulières avec des portions à plus de 10 %.

Attention à ne pas se mettre dans le rouge, l’effort est violent, le cardio monte très rapidement et en forçant trop, on risque de subir le reste de la montée.

Après environ 2.5KM on arrive sur une intersection sur laquelle nous prenons à droite.

A partir de là, une portion un peu moins pentue permet de récupérer pendant quelques centaines de mètres avant que la pente s’accentue à nouveau.

On atteint ensuite rapidement une zone boisée, très agréable l’été quand le soleil tape fort sur la région.. ce côté ombragé fait vraiment du bien et apporte un peu de fraîcheur !

Après avoir traversé cette zone boisée avec une pente assez soutenu, on arrive à une intersection avec la Route du Génie.

Il faut prendre à gauche, pour ensuite emprunter une longue route en faux-plat montant.

Cette route passe à côté du Titan, une boîte de nuit mythique de la région aujourd’hui fermée.

Durant ce long faux-plat c’est le moment de profiter, le gros du dur est derrière vous, même s’ il reste la rampe final.

Pensez à bien s’hydrater, et manger un fruit sec afin de bien récupérer et de se requinquer avant le final.

À la fin du faux-plat montant, on arrive sur une dernière intersection, avec un virage à droite pour emprunter une petite route pas très large sur 800 mètres qui mène au parking et à la base militaire du Mont Thou.

C’est le sprint final, mais attention à ne pas se griller trop tôt car ça monte bien (8% en moyenne) pendant quelques centaines de mètres.

Une fois le sommet atteint, on admire le point de vue, si le temps et la pollution le permettent 🙂

Ensuite pour repartir sur Lyon, il y a plusieurs possibilités selon l’énergie qu’il vous reste.

– En passant par le mont verdun et la descente privée de Limonest

– Repartir en passant par le mont cindre et Saint-Cyr-au-Mont-d’Or (petite montée douce pour arriver au sommet de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or puis se laisser porter durant le descente jusqu’à Vaise).

Conclusion :

Si vous faites du vélo de route sur Lyon, c’est l’un des cols du coin à connaître (avec ses frères le Mont Cindre et Mont Verdun)

Avec une longueur de 6.7KM, une pente à 6.5% de moyenne, et quelques sections à plus de 10% le Mont Thou est le col idéal pour s’entraîner et juger de sa condition actuelle.

En effet, il permet de progresser avant d’aller s’attaquer à des cols un peu plus durs dans d’autres massifs (Alpes .. 🙂 ).

D’ailleurs, en semaine on croise un paquet de cyclistes qui s’amusent, ou plutôt s’entraînent à le monter et descendre plusieurs fois

Quand la forme est là, on peut facilement enchaîner le triptyque des mont d’Or avec le Mont Verdun + Mont Cindre.

Pour atteindre le sommet du Mont Thou, il est également possible de varier les ascensions et le plaisir :

Ascension depuis Couzon (celle décrite ci-dessus)

Ascension depuis Albigny

Ascension depuis le Mont Cindre

Bonne sortie ! 

Leave a Comment