Applications GPS vélo VS compteurs GPS vélo : lequel choisir ?

Ces dernières années, les outils pour suivre et enregistrer une sortie vélo ont beaucoup évolué.

L’époque du fameux compteur de vélo avec fil (et sans fil) et son aimant à mettre sur les rayons de la roue  est désormais révolue.

On a aujourd’hui des compteurs performants et offrant un large éventail de fonctionnalités qui récupèrent la localisation en temps réel via GPS.

Aujourd’hui on retrouve deux options concernant les GPS vélo.

Il y a d’un côté les compteurs GPS de vélo qui sont des appareils  « physiques » et de l’autre côté les applications GPS vélo que l’on peut installer et utiliser sur son smartphone.

Dans cet article, nous allons comparer les différences et similitudes entre les compteurs GPS vélo et les applications GPS vélo afin que cette comparaison puisse vous aider à choisir l’outil de suivi qui convient le mieux à vos besoins.

Présentation des 2 options.

Que ce soit les applications GPS vélo ou les compteurs GPS de vélo, les deux utilisent une puce GPS (GNSS en réalité pour être précis) pour mesurer et enregistrer les données de parcours.

Un compteur GPS vélo est un appareil physique entièrement dédié à cette fonction qui se monte sur la potence du vélo.

Son prix peut varier entre 200-800€, il dispose d’une grande autonomie et d’un écran antireflet résistant aux chocs et intempéries.

Vous trouverez ici un comparatif des meilleurs compteurs de vélo.

Une application GPS vélo est un logiciel qui s’installe sur votre smartphone et utilise la localisation via la puce GPS de cette dernière afin de faire le suivi de vos sorties vélos.

Les applications GPS vélo peuvent être gratuites (mais souvent limitées en termes de fonctionnalités) ou payantes avec un système d’abonnement annuel compris entre 25€ et 50€.

Vous trouverez ici un comparatif des meilleures applications GPS vélo.

La précision de la localisation dépendra de la qualité de votre smartphone (et de sa puce GNSS).

Il en est de même quant à l’autonomie, mais globalement sur les smartphones récents on retrouve des performances très proches des compteurs de vélo physique de ce côté-là.

Passons maintenant aux détails, et au comparatif décrivant les avantages et inconvénients de chacune des deux solutions.

Avantages et inconvénients des applications GPS vélo par rapport au compteur GPS de vélo classique. 

Le coût :

On l’a évoqué brièvement au début, mais le compteur de vélo étant un appareil dédié il a un coût initiale non négligeable (200-800€) là ou avec une application GPS de vélo sera gratuite, où vous coûtera seulement quelques euros par mois via un système d’abonnement, car on se sert de son smartphone comme GPS.

À noter que les 2 options nécessitent l’achat d’un support pour fixer le compteur vélo sur la potence.

Pour les smartphones, nous recommandons les supports de la marque “QuadLock” qui offrent des supports  de grande qualité pour tout type de smartphone.

Pour certains, un autre argument est  l’impact sur l’écosystème, avoir une application GPS vélo sur son smartphone c’est toujours un appareil de moins.

L’autonomie : 

C’est le gros point fort des compteurs physiques par rapport aux apps sur smartphone.

Le dernier modèle Garmin a même un verre solaire qui permet d’augmenter encore + l’autonomie et permet de dépasser aisément les 10 heures d’autonomie.

En effet, les applications GPS vélo peuvent être gourmandes en énergie et réduire rapidement la batterie.

En s’organisant, et en pensant à bien recharger son smartphone avant la sortie, on pourra sans problème enregistrer une activité de plusieurs heures (6/7H) et de sortie d’une centaine de KM.

Au-delà, pour des sorties longues de + de 150KM (ou sortie de plus de 7/8H) je recommanderais plutôt l’utilisation d’un compteur de vélo dédié à cela.

La précision :

La précision des compteurs GPS vélo et des applications GPS vélo peut varier en fonction de nombreux facteurs (qualité du capteur GPS, la qualité de la réception satellite…) 

On pourrait penser qu’en général, les compteurs GPS vélo ont tendance à être plus précis que les applications GPS vélo, car ils sont conçus exclusivement pour le vélo et peuvent être calibrés spécifiquement pour cet usage mais dans la réalité, sur les smartphones récents et les puces GNSS moderne on a de très bon résultat avec GPS + Galiléo.

Les fonctionnalités : 

Les compteurs GPS vélo et les applications GPS vélo peuvent offrir une grande variété de fonctionnalités, telles que le suivi en temps réel, la gestion des itinéraires et des cartes, les analyses de données, le partage…

On peut avoir tendance à penser que les applications existantes sont un peu moins avancées que ce le qu’on peut retrouver par exemple sur un Garmin + Garmin Connect.

C’est vrai à l’heure ou j’écris ces lignes, mais ces derniers temps les applications GPS évoluent très vite et se professionnalisent.

En termes de fonctionnalité on peut retrouver les mêmes que ça soit sur un compteur de vélo ou sur une application GPS.

C’est vraiment spécifique au type de compteur, ou à l’application utilisée.

Sur un compteur de vélo on est souvent restreint à un écosystème (Garmin, Bryton) … Alors que sur une application GPS compatible Android / iOS on peut changer de smartphone, de marque sans restriction et sans perte.

Et on est moins lié aux fonctions « propriétaires » d’une marque.

Un exemple concret, la fonctionnalité sortie de groupe sur Garmin est super, mais il faut avoir un Garmin si on veut rejoindre les copains sur la sortie … Qui eux aussi doivent avoir un Garmin

Alors que si on utilise une application GPS, que l’on ait un Iphone ou un téléphone Android pas de problème de compatibilité.

Facilité d’utilisation :

La facilité, ou la difficulté d’utilisation diffère en fonction du niveau de technicité de chacun.

Mais en général, l’utilisation d’un bon compteur de vélo, ou une bonne application GPS vélo est simple  (installation, configuration, utilisation quotidienne).

Sur les compteurs de vélo, on a un appareil qui est pensé  et dédié uniquement à cela, l’ergonomie globale est donc très bonne.

Il y a même des boutons « physiques » qui améliorent l’ergonomie / la navigation.

Avoir une application offre également certains avantages, en effet on est moins perdu car on est déjà familier à l’interface (celle de son téléphone Android ou iOS).

Appareil :

Une des grandes différences, c’est que d’un côté on a un appareil dédié à sa fonction primaire (compteur de vélo), et de l’autre un appareil du quotidien (votre smartphone).

On entend souvent parler de l’argument du poids (100g en moyenne pour un compteur contre 200g pour un smartphone classique).

À part pour les cyclistes pros, le gain est vraiment minime … De plus, la plupart des cyclistes ont leur téléphone dans leur dos en plus du compteur.

Concernant la résistance, si vous êtes des sorties VTT ou du vélo de descente avec un compteur physique vous risquez moins d’abîmer votre smartphone.

En effet un smartphone n’est pas conçu pour résister aux chocs, ou aux vibrations intenses, contrairement au compteur de vélo qui eux sont robustes.

Au niveau des intempéries, aujourd’hui les smartphones  sont pour la plupart étanche ou au moins résistant aux projections d’eau ( vérifier la norme IPX6 / IPX7).

Cependant,  sous la pluie, le tactile peut être dégradé … c’est là qu’un compteur avec des boutons physiques peut présenter un avantage.

Du côté de l’écran, le smartphone offre généralement une taille supérieure qui permet d’avoir plus d’informations, et une meilleure lisibilité, mais attention, quand le soleil brille, l’écran LCD avec antireflet des compteurs de vélo peut s’avérer utile …

De plus, en plein cagnard, le smartphone sera plus vulnérable à la chaleur.

Conclusion

Pour conclure, nous avons vu que chacune des 2 options proposait quasiment la même facilité d’utilisation, la même précision et les mêmes fonctionnalités, mais que chacune avait des avantages et inconvénients (autonomie, coût, appareil).

Il est important de considérer ces avantages et inconvénients lors du choix entre une application GPS vélo et un compteur GPS vélo, en fonction de vos besoins et de votre pratique.

Si vous êtes un cycliste avec un très bon niveau, enchaînement les sorties et les KM quelles que soient les conditions, je vous recommanderai plutôt l’achat d’un compteur de vélo dédié, notamment pour l’autonomie de la batterie nécessaire aux grandes et longues sorties.

Pour le reste, pour les cyclistes amateurs comme moi, je recommanderais l’utilisation d’une application GPS vélo.

En effet, même avec un abonnement le coût est moindre. 

De mon point de vue, les applications vélo pour smartphone sont les compteurs de vélo de demain et remplaceront un jour les compteurs de vélo traditionnels.

C’est l’une des raisons pour laquelle j’ai développé une application GPS Vélo « BikeCompanion » et que forcément je recommande 🙂 

Leave a Comment